Traversé de l’Albanie pour rejoindre L’Italie depuis la Macédoine Reviewed by Momizat on . Pour rejoindre Rome depuis Ohrid ça a été une sacrée aventure qui a duré 2 jours! Le but était de prendre le bus depuis Ohrid jusqu'en Albanie et puis d'aller p Pour rejoindre Rome depuis Ohrid ça a été une sacrée aventure qui a duré 2 jours! Le but était de prendre le bus depuis Ohrid jusqu'en Albanie et puis d'aller p Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Tour du Monde » Europe » Europe de l'Est » Albanie » Traversé de l’Albanie pour rejoindre L’Italie depuis la Macédoine

Traversé de l’Albanie pour rejoindre L’Italie depuis la Macédoine


Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

Pour rejoindre Rome depuis Ohrid ça a été une sacrée aventure qui a duré 2 jours!

Le but était de prendre le bus depuis Ohrid jusqu’en Albanie et puis d’aller prendre le Ferry depuis Durres jusqu’à Barri en Italie pour finalement prendre le train jusqu’à Rome.

de Ohrid à Struga

Il n’y a pas de bus qui part de Ohrid pour aller en Albanie, il faut aller à Struga en prendre un.

Le mardi 27 aout au matin à quelques mètres de l’auberge de jeunesse Valentin à Ohrid (en Macédoine) on a pris un minibus à 8h15 jusqu’à Struga (pour 40 Macedonian Denar = 0,65 euros) une ville de macédoine près de la frontière Albanaise. Attention ces minibus n’ont pas d’horaire fixe il faut juste attendre à l’arrêt de bus que un (minibus) passe et lui faire un  signe pour qu’il s’arrête. Demandez au chauffeur avant de monter si il va bien à Struga. Une fois arrivée à Struga on a marché jusqu’à la station de bus, qui n’est pas évidente à trouver. Heureusement que le patron de l’hostel où on a dormi à Orhid nous avaient fait un petit plan. Parce qu’il n’y a rien qui ressemble à une station de bus et on peut facilement croire que l’on s’est trompé de route alors que c’est le bon chemin!

Quand on descend à l’arrêt de bus de Struga il faut marché tout droit (dans le même sens que le bus qui vous a déposé) jusqu’ à la fin de la route puis prendre à droite. Vous devez marcher jusqu’à trouver une station essence puis continuer à suivre la route. Une fois passé le carrefour continué tout droit, il n’y a pas de trottoir, il faut marcher le long de la route (c’est là où on peut croire que l’on  sait tromper de chemin). Continuer jusqu’ à que vous voyez un grand panneau qui vous dit que la station de bus est à votre gauche. Prenez à gauche et en marchant vous trouverez la station de bus sur votre gauche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

de Struga à Durres en Albanie

Bonne nouvelle on pensé que le bus nous laisserait à Tirana la capitale de l’Albanie et que de là-bas il faudrait prendre un autre bus pour aller jusqu’à Durres (la ville où il faut prendre le ferries pour l’Italie). Mais en fait (pour le même prix) le bus fait un détour par Durres avant d’aller à Tirana.

La route de Struga à Durres ce fait dans un grand bus.  Il y en a deux par jour un à 9H30 qui coûte 660 Macedonian Denar (10,60 euros) et un à 12H30 qui coute dans les 800 Macedonian Denar (12,90 euros). On est arrivée aux alentours de 9H et on a acheté les tickets pour le premier bus. On a eu presque les derniers tickets disponibles, une personne est venue 10 minutes après nous et il ne restait plus de place dans le premier bus et il a dû prendre le second. Pensez à ne pas arriver trop tard pour avoir une place dans le bus le moins cher.

A 9H30 on a pris la route et 15 minutes plus tard on est arrivé à la frontière Macédo-Albanaise. Du coté Macédonien un agent est venu prendre les passeports, puis nous les a rendu quelques minutes plus tard. Le bus a avancé un peu et même chose côté Albanais sauf qu’on est descendu du bus parce que c’était un peu long, malgré qui n’y est eut aucun problème. En Macédoine ils nous ont mis un tampon de sortie par contre côté Albanais rien du tout.

Après 6H de route le bus nous a laisser à Durres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De Durres à Barri

Arrivé à Durres il pleuvait tellement que les routes étaient inondées! Les voitures pouvaient encore passer mais à certains endroits c’était tout juste.

On avait vu sur internet qu’à cette période (fin aout) les tickets de ferries les moins cher coutés 60 euros en deck (sur le pont).

Après avoir fait le tour de tous les agences à l’intérieure de la gare maritime et à l’extérieure pour comparer les prix des tickets de ferries (pratiquement tous les vendaient à 79 euros). On s’est décidé à les acheter à une agence pour 60 euros à la condition que nous les achetions avant 19H et que l’on passe les chercher après 20H. En effet comme ça ils nous fessaient passée avec un groupe, et en achetant les billets en gros ça revenait moins cher. Cette histoire était un peu bizarre mais ça nous a permis d’économiser 19 euros chacun sur le ticket.

Et à 20H quand je suis aller chercher les tickets, (Risa attendait à la gare maritime avec les bagages) ils m’ont dit: « on y va tous ensemble (ceux de l’agence + un groupe de 20 personnes) pour l’enregistrement et une fois enregistré je te donne tes tickets et vous pouvez vous séparer du groupe ». Mais le problème c’est qu’à l’enregistrement, tous c’est bien passé pour Risa, mais pour moi moins bien. Les deux gars de l’agence ne trouvaient pas mon ticket!

Après un long moment, et que la responsable de l’agence soit venu régler le problème je me suis retrouvé avec deux tickets avec deux noms différents dont aucun des deux était le mien. Sur le premier je m’appelle Dushku Xhaferr et en plus il est daté de la veille (à savoir le 26 aout alors qu’on était le 27!) et sur le second Buki Roin R.

Mais bon ils m’on dit de ne pas m’inquiéter que ça aller passer! Ha la mafia Albanaise…

Et en effet il n’y a pas eu de problème, personne n’a contrôlé les noms ou la date sur les tickets alors qu’on s’est fait contrôler 3 fois. Une fois à la gare maritime, une fois à l’immigration et une fois avant de monter dans le ferries ouf!!!

 

Le ferries devait partir à 23H et on devait embarquer à 21H mais il a eu 5H de retard!

On est parti à 4H du matin et on a donc embarqué à 2H du matin!

Ca a été bien galère d’attendre à la gare maritime qui était blindée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le Ferries

En plus dans le ferries ça a été le bordel, comme d’habitude en classe deck. Il faut savoir deck c’est la classe la moins cher. On n’a pas de place attribuer on s’assoie ou on veut dans la partie bar et aux alentours. Et là c’est la guerre, c’est limite si les gens se battent pas pour avoir des bonnes places (à savoir plutôt être sur un canapé ou un sofa qu’une chaise ou part terre) Des personnes seules s’allongent sur des sofas de 4 personnes, où prenne deux fauteuils, du coup il y a pas assez de place pour tout le monde et c’est le bordel.

Avec Risa on avait trouvé deux bonnes places (un fauteuil une place chacun) donc on était bien. Mais les gens foutent le gros bordel, ils parlent fort, ils fument à l’intérieur alors que c’est marqué partout que c’est interdit, ils ne tiennent pas leurs gosses qui mettent la pagaille etc… Du coup on a bougé, on a trouvé des places plus calmes jusqu’au moment où les gosses ce sont réveiller tôt le matin et ont mis le bordel jusqu’à réveiller tout le monde. Pourtant on a déjà pris des ferries où ça ce passé très bien mais là avec les 5H de retard les gens était sur les nerfs. Franchement ça a été bien galère, on est arrivée à Bari on était crevé entre le bus et surtout le ferries.

Finalement au lieu d’arriver à 8H du matin à Barri on est arrivée à 13H.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

de Barri à Rome

Une fois enfin arrivé à la gare maritime de Barri on a pris le bus local qui nous a amener à la gare (1,50 euros par personne).

Et évidement avec nos 5H de retard on a loupé les trains du matin qui allait à Rome. Du coup on attendu le train de 16H30 qui nous à amené à Rome en 6H30 de trajet pour arrivée à 23H. Le train nous à couté 46 euros chacun.

Entre temps j’avais reçu par email un message de l’hostel qu’on avait réservé pour me dire qu’il avait eu un problème avec la chaudière et donc, ils nous logeaient à une autre adresse. Ils nous ont donné la nouvelle adresse mais pas de plan! Et comme c’était une autre auberge de jeunesse il n’y avait pas de plan non plus sur le site de réservation. On s’est enregistrer un plan sur Google map avec la nouvelle adresse mais le plan s’est avéré être faut, du coup on a marché une heure avec nos sacs avant de trouver.

Et une fois arrivée bonne surprise, il n’y avait personnes! Comme je n’ai pas de téléphone, j’ai demandé à un café qui n’était pas loin si je pouvais utiliser leurs téléphones. Le monsieur du café a gentiment appelé pour moi, pour dire qu’on était arrivé qu’on était devant l’hostel est qu’il n’y avait personne.

Un long moment plus tard une dame est arrivée, en fait c’était la mère du gars chez qui on avait réservé qui est venue! Lui il est même pas venu sympa, pourtant il savait à l’heure qu’on arriverait et il m’avait dit qu’il m’attendrait devant la porte! En fait comme on ne pouvait pas loger à son hostel, on a logé dans grand appartement (5 chambres) où sa mère loue les chambres. On a payé le même prix à sa mère que si on avait logé à l’hostel. L’appart était très bien les autres chambres étaient vide sauf une, et la cuisine était fonctionnel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Après deux jours de voyage sans avoir dormi ou presque on était content d’aller ce coucher au calme!

Pour trouver un logement à Rome.

A propos de l'auteur

Bonjour à tous je suis Marco l’auteur de ce blog de voyage. J’espère que vous prenez plaisir à suivre mes aventures que je suis heureux de partager avec vous. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à m’écrire un message par la case contact si vous avez des questions, ou simplement si vous voulez vous exprimer. Rejoignez la page Facebook voyageravecmoi pour suivre mon tour du monde en direct.

Nombre d'entrées : 144

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Retour en haut de la page