Guadalajara au Mexique Reviewed by Momizat on . De Berlin à Guadalajara Après 3 mois de voyage en Europe nous avons pris l'avion à Berlin direction le Mexique, qui sera le premier pays du continent Américain De Berlin à Guadalajara Après 3 mois de voyage en Europe nous avons pris l'avion à Berlin direction le Mexique, qui sera le premier pays du continent Américain Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Tour du Monde » Amérique » Guadalajara au Mexique

Guadalajara au Mexique


Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

De Berlin à Guadalajara

Après 3 mois de voyage en Europe nous avons pris l’avion à Berlin direction le Mexique, qui sera le premier pays du continent Américain de notre voyage autour du monde.

Pour rejoindre Guadalajara depuis Berlin nous avions acheté deux vols séparément : Berlin-Los Angeles (avec Air Berlin) et Los Angeles-Guadalajara (avec Alaska Airlines).

Problème à l’enregistrement

Au moment de nous enregistrer à l’aéroport de Berlin on a eu un problème avec la compagnie Air Berlin. En effets ils nous on refusait l’embarquement sous prétexte que l’on n’avait pas de billet retour. Après un long moment ça s’est arrangé, mais on a bien cru qu’on allait rater notre vol. J’en parlerai plus en détaille une autre fois dans un article diffèrent, parce que c’est une longue histoire. Une fois embarqué on a plus eu le moindre problème et on est bien arrivée à Los Angeles.

Arrivée à Los Angeles on a attendu tranquillement durant 9 heures avant de pouvoir embarquer sans problème (cette fois-ci) à bord de l’avion pour Guadalajara.

Aéroport de Guadalajara

Aéroport de Guadalajara

Arrivée à Guadalajara

Une fois arrivé à Guadalajara on a obtenu automatiquement un visa d’entrée de 180 jours.

Pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport, on avait vu sur internet qu’il était préférable et vivement conseiller de prendre un taxi (autour de 300 pesos environ 17 euros). Mais comme je déteste les taxis et j’évite au maximum de les utiliser (surtout quand ils sont aussi chers) on a pris le bus (pour 13 pesos chacun environ 0,74 euros) . Je sais pas pourquoi le bus était déconseillé, nous on a eu aucun problème. J’ai demandé à l’accueil de l’aéroport et il m’a dit de prendre un taxi, mais je lui ai dit que je souhaitais prendre le bus, du coup il m’a expliqué comment faire. A moins de 10 minutes à pied de l’aéroport se trouve la station de bus (terminal terrestre).

Apparemment il y a un bus tous les 1h ou 1H30, mais nous on a eu de la chance on a presque pas attendu.  Le bus allez jusqu’à la Glorieta ubicada en la Colonia Moderna, qui est à 5 pâtés de maisons de l’auberge de jeunesse où on avait réservé. J’ai demandé au chauffeur de nous prévenir quand on y serait. Ensuite grâce à la capture d’écran du plan Google map qu’on avait sur notre téléphone on a trouvé facilement.

Voilà comment facilement faire quelques économies. Quand tu en as la possibilité toujours privilégier les transports en commun plutôt que de prendre un taxi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre logement à Guadalajara

Pour notre séjour à Guadalajara on avait réservé 2 nuits à l’auberge de jeunesse Beds’n Travel on est resté finalement 16 jours! Après les 2 premières nuits on a prolongé de deux fois une semaine. En réservant à la semaine on a eu un prix raisonnable après négociations (2170 pesos environ 123 euros). Normalement une nuit en chambre double avec salle de bains coute 424 pesos (environ 24 euros) du coup ça nous est revenu à 310 pesos (17,62 euros) avec le petit déjeuner inclus.

L’auberge est située dans un quartier calme de Guadalajara, et on se sent en sécurité dans cet hostel. En effet pour rentré ou sortir, il faut sonner au portail et attendre que quelqu’un vienne vous ouvrir. Le petit déjeuner est de 7h à 12h (dans beaucoup d’autres auberge c’est que de 8h à 10h) en libre service (buffets). Il y a un super marché ouvert 24/24 et 7/7 à moins de 10 minutes à pied et on y trouve de bonnes choses. Le personnel est très sympa, vous pouvez leur poser toutes les questions que vous voulez. Et ils vous conseilleront des endroits à visiter.

Durant notre séjour nous étions les seuls touristes étrangers, par contre il y avait des touristes et des ouvriers mexicains.

Vous l’aurez compris, nous avons beaucoup aimé cette auberge de jeunesse. Je vous la recommande si vous venez à Guadalajara.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite de Guadalajara

Guadalajara est une ville dynamique. Les gens sont très sympa, à chaque fois que j’ai demandé mon chemin dans la rue ou posé une question à quelqu’un on m’a toujours répondu gentiment et avec le sourire.

On a visité la ville à pied facilement, le centre n’est pas très grand. Le dimanche matin certaine avenue sont fermés au véhicule à moteur et devienne de gigantesque piste cyclable. Des centaines de personnes en profitent pour se balader en vélo et de nombreuses activités sont disponibles comme la danse, la gym, le hula hoop, des ateliers dessin et même des mini concerts.

La ville se visite assez vite, mais les alentours sont aussi intéressants comme par exemple les villages de Chapala, Tonala ou bien Téquila qu’on a visitée et que je vous ferai découvrir prochainement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une petite faim?

On a essentiellement cuisiné nos repas à l’auberge de jeunesse, mais on a quand même gouté quelques spécialités locale comme las tortas ahogadas et les tacos.

Sinon il y a aussi les convenience store (sorte de commerce de proximité) comme les 7-Eleven ou les Oxxo ou vous pouvez préparer votre hot dog vous même.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous étions en période d’Halloween et del dia de los Muertos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre séjour à Guadalajara en photos:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 



Booking.com

A propos de l'auteur

Bonjour à tous je suis Marco l’auteur de ce blog de voyage. J’espère que vous prenez plaisir à suivre mes aventures que je suis heureux de partager avec vous. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à m’écrire un message par la case contact si vous avez des questions, ou simplement si vous voulez vous exprimer. Rejoignez la page Facebook voyageravecmoi pour suivre mon tour du monde en direct.

Nombre d'entrées : 144

Commentaires (3)

  • Laurent

    Et bien merci pour cette petite visite. Ça semble être devenu une mauvaise habitude de plus en plus répandue le coup du billet d’avion. Ça fait plusieurs articles que je lis à ce sujet en peu de temps. Certains se retrouvent du coup dans l’obligation d’acheter un billet remboursable pour parer à ça. Ce que je ne comprends pas, c’est que ce soit la compagnie aérienne qui refuse. C’est pas leur boulot mais celui de l’immigration du pays dans lequel tu vas pour moi. À moins bien sûr que la compagnie aérienne ne soit obligée de te ramener chez toi si tu es refusé à l’immigration. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne.

    Répondre
    • Marco

      Salut Laurent, oui comme tu dis apparemment c’est de plus en plus fréquent le cout du billet d’avion. Je pense comme toi, que c’est le boulot de l’immigration pas de la compagnie aérienne.
      En plus avec AirBerlin j’avais un billet jusqu’à Los Angeles, mais après j’avais déjà mon billet de Los Angeles à Guadalajara (avec Alaska Airlines) ce qui prouve bien que j’allais pas rester au USA.
      Mais ils ont rien voulu savoir, pas de billets retour pour l’Europe = pas d’embarquement possible pour eux. Ce qui est scandaleux et hallucinant quand même!
      Du coup je leurs ai demandé « si je prends un billet jusqu’au Pérou ou les Philippines c’est bon? »
      Et bé non ils voulaient un retour pour l’Europe!

      J’ai fait des recherches et apparemment si tu vas au USA il te faut un billet retour ou un billet pour un autre pays mais qui ne soit pas: le Canada, le Mexique, le Guatemala, Le Salvador, le Honduras et le Nicaruage apparemment jugé trop proche des USA.
      Mais bon si tu à un ticket pour le Costa Rica, la Colombie le Pérou ou les Philippines c’est bon.
      Mais à AirBerlin comme ils ne doivent surement pas savoir ils bataillent pas et te demande un retour pour l’Europe pour être sur.

      Une fois arrivé au USA l’immigration n’a pas contrôlé si j’avais un billet pour sortir des USA.
      A l’enregistrement a Los Angeles pour Guadalajara pareille ils m’ont pas demandé ou j’allais après le Mexique. Et arrivé au Mexique pareille ils m’ont rien demandé.

      Donc bon il y a des compagnies qui font du Zèle et d’autres pas.
      En tout cas c’est bien relou de devoir acheter un billet retour en catastrophe à l’aéroport juste avant de partir en plus ils t’aident pas, ils te donnent pas un acces à internet tu dois te d’ébrouiller.

      Le pire c’est que si tu loupe le vol parce qu ils t’ont pas laisser embarquer ils te remboursent même pas ton billet!. En plus que tu perds aussi toute tes correspondance.

      Mais bon je ferais un article dessus pour prévenir d’autre voyageur parce que je pense que ça va encore arriver beaucoup de fois et à beaucoup de personnes.

      Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Retour en haut de la page