Le Chichi Market de Chichicastenango au Guatemala Reviewed by Momizat on . Le Chichi Market Le Chichi market qui se trouve dans la ville de Chichicastenango est le marché le plus connu et le plus important de tout le Guatemala. En effe Le Chichi Market Le Chichi market qui se trouve dans la ville de Chichicastenango est le marché le plus connu et le plus important de tout le Guatemala. En effe Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Tour du Monde » Amérique » Le Chichi Market de Chichicastenango au Guatemala

Le Chichi Market de Chichicastenango au Guatemala


Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/10/d587610554/htdocs/dossier1/sauvegarde voyageravecmoi.com/www/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/post_types.php on line 46

Le Chichi Market

Le Chichi market qui se trouve dans la ville de Chichicastenango est le marché le plus connu et le plus important de tout le Guatemala. En effets des Guatémaltèques de tout le pays si donne rendez-vous chaque jeudi et dimanche pour vendre leurs produits dans ce marché a presque 2000m d’altitudes. Nous y sommes allé en minibus depuis San Pedro La Laguana pour 60 Quetzales chacun (environ 5,5 euros) aller-retour.

Tout en se baladant dans les rues du Chichi Market qui sont très colorées, on aperçoit toute sorte de produit maya et traditionnel. Plus on s’approche de l’église de Santo Tomás plus on entend de la musique et on y découvre avec joies des musiciens et des danseurs qui font le spectacles pour divertir les touristes et les acheteurs entre deux boutiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois finit la visite du Chichi Market , avec Risa on décide d’aller manger un morceau en entendant l’heure de rentrer en minibus à San Pedro. En se dirigeant vers les comedores (les restaurants du marché) on passe à coté de l’église à un moment où il y avait un spectacle et c’était gavé de monde. J’arrive à m’ouvrir le chemin, Risa est juste derrière moi, on avance tranquillement. Ca y est j’y vois le bout, enfin on va pouvoir respirer. Je me retourne, je suis soulagé je vois Risa qui est en train de me rejoindre. Apparemment elle s’est fait ralentir par la foule au dernier moment juste après que je m’y sois extirpé. Elle avance en souriant, tout en se rapprochant de moi, le plus chiant est passé on va pouvoir aller manger. Tout en se rapprochant de moi je la vois qui fait une tête bizarre comme effrayer, elle vient de se rendre compte que sont sac qu’elle porte en bandoulière est soudainement plus léger que d’habitude. Elle tourne là tête, regarde son sac est se rend compte avec effroi qu’il est ouvert et que son porte monnaie et son (notre) appareille photo ont disparut! Elle me fait part de sa découverte, mais il est déjà trop tard. Le voleur doit déjà être bien loin. Il y a tellement de monde qu’il a dû facilement s’évanouir dans la foule. De plus Risa ne l’a pas vu, même pas sentie comme si qu’un fantôme était le coupable. Elle s’en est juste rendu compte une fois que le mal était fait. C’est fini, terminé on peut dire adieu à notre argent et à l’appareil photo.

Maintenant il nous reste plus qu’à évaluer les dégâts. Le portemonnaie ne comportait que de l’argent (30 quetzales environ 27,5 euros) pas de carte de paiement ni de papier important c’est déjà ça. L’appareille photo qui était dans son étui avec ses  accessoires est évalué à 250 euros. La veille comme à son habitude Risa avait mis les photos de la carte sim dans son ordinateur. Donc on ne perd que les photos de la journée et pas de tout le voyage. Après 6 mois de voyage, il fallait bien que ça nous arrive un jour. Pourtant en arrivant au Chichi Market, j’avais bien prévenu Risa qu’il y aurait des pickpockets partout est de faire bien attention. Ce qu’elle a fait, mais même en faisant attention ça arrive. Pas la peine de se prendre la tête pour ça, c’est juste du matériel. Elle n’est pas blessée, elle s’est fait voler sans agressions ça aurait pu être pire, bien pire surtout au Guatemala.

Après avoir bien galéré avec de mauvaises explications on trouve enfin la police touristique. On y raconte notre histoire, remplie une déposition qui ne servira que pour l’assurance. Parce que comme nous dit le policier, il n’y a aucune chance que l’on retrouve l’argent et l’appareille photos. La seule chose qu’on aurait pût retrouver ce sont les passeports ou carte d’identité qui auront été jeter par les malfaiteurs. Il nous dit également de ne pas ce sentir coupable que se sont des professionnelles qui ne vivent que de ça. Des experts qui agissent comme un coup de vent, en un instant sans qu’on ne s’en rende compte. Il nous fait savoir que juste avant nous un couple d’Américains s’est fait dérober leurs IPhone dernier modèle. Et que chaque jour de marché au Chichi Market c’est la même histoire.

La bonne nouvelle c’est que notre assurance voyage nous a remboursé l’appareil photos et les accessoires. Dans un premier temps je les ai prévenue par email. Et ensuite je leur ai envoyé depuis le Guatemala (par la poste) le dépôt de plainte indiquant les circonstances du vol et les factures originales des biens volés. Comme j’avais tout acheté sur internet j’ai pu facilement retrouver mes factures et les imprimer dans un cyber café à San Pedro La Laguna.

Quelques semaines plus tard j’ai reçu un email m’informant qu’ils avaient bien reçu tous mes documents, accompagné d’une lettre acceptation à signer et à renvoyer accompagné d’un RIB pour le remboursement. J’ai envoyé le tout par email en signant la lettre avec PDF Signer. Une semaine plus tard je recevais le virement. L’histoire se finit bien.

Je  suis bien content d’avoir souscrit une assurance voyage avant mon départ comme quoi parfois ça peut servir.

Pour en savoir plus sur l’assurance voyage je vous invite à lire: Quel assurance voyage pour un tour du monde?

A propos de l'auteur

Bonjour à tous je suis Marco l’auteur de ce blog de voyage. J’espère que vous prenez plaisir à suivre mes aventures que je suis heureux de partager avec vous. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à m’écrire un message par la case contact si vous avez des questions, ou simplement si vous voulez vous exprimer. Rejoignez la page Facebook voyageravecmoi pour suivre mon tour du monde en direct.

Nombre d'entrées : 144

Commentaires (7)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Retour en haut de la page