De Palenque au Mexique à Flores au Guatemala Reviewed by Momizat on .  Comment aller à Flores depuis Palenque? Ca y est il est temps de quitter le Mexique pour nous rendre au Guatemala où une nouvelle aventure nous attend. Pour ce  Comment aller à Flores depuis Palenque? Ca y est il est temps de quitter le Mexique pour nous rendre au Guatemala où une nouvelle aventure nous attend. Pour ce Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Tour du Monde » Amérique » De Palenque au Mexique à Flores au Guatemala

De Palenque au Mexique à Flores au Guatemala

 Comment aller à Flores depuis Palenque?

Ca y est il est temps de quitter le Mexique pour nous rendre au Guatemala où une nouvelle aventure nous attend.

Pour cela il y a un itinéraire touristique bien en place qui permet de rejoindre Flores (ville touristique du nord du Guatemala) depuis Palenque (au Mexique) où nous somme venu visiter la cité Maya.

Deux solutions s’offrent à nous:

  • Passer par une agence qui s’occupe de tout (transport jusqu’à la frontière, passage de la frontière, et transport jusqu’à Flores) pour 350 pesos (environ 19,40 euros).
  • Se débrouiller et organiser son transport soi même en trouvant un transport jusqu’à la frontière, une barque pour passer la rivière et un dernier transport jusqu’à Flores. Ce qui évidement reviens bien moins cher, mais qui est moins facile. On a évalué le trajet complet à 220 pesos (12 euros).

Et bien sûr on a décidé d’organiser nous même nos transports au fur et à mesure jusqu’à arriver à Flores.

 Comment rejoindre la frontière du Guatemala?

Après avoir recueilli des informations auprès des locaux on s’est aperçu qu’on pouvait passer la frontière pour aller au Guatemala par deux endroits diffèrent:

  • Par Corozal qui est la voix touristique ou on traverse la frontière à bord d’une barque.
  • Par Benemerito de las Americas qui est un peu plus au Sud du Mexique.

Le trajet en colectivo (mini bus) jusqu’aux deux frontières coute le même prix.

Nous avons opté pour passer par Corozal, pour traverser la frontière en barque, on s’est dit que ça devait être bien marrant. Des locaux à Palenque nous on dit que la frontière de Benemerito de las Americas était pas du tout touristique, dangereuse et qu’il fallait mieux éviter. En plus pour rejoindre Flores, passer par Corozal est le chemin le plus court. Passer par Benemerito de las Americas c’est bien si on veut aller directement à Guatemala City.

 En route pour la frontière de Corozal

Le jour du départ est arrivé, nous avons rejoint la station des colectivos à 5H15. Ils nous avaient dit qu’il y a un colectivo qui part toutes les 30 minutes à partir de 5h du matin. Donc du coup on pensait « attraper » celui de 5h30 mais non. Ils ont attendu que le colectivo soit plein, du coup on est parti à 6h05.

Le transport jusqu’à la frontière Corozal coûte 100 pesos par personne (environ 5,48 euros).

Sur le chemin avant de traverser un village on a dû payer un droit d’entrée de 15 pesos (environ 0,83 euro). Mais que Risa et moi parce que nous étions des touristes. Toutes les autres personnes du minibus étaient mexicaines et pour eux c’était gratuit. C’était bien bizarre quand même alors j’ai refusé de payer, mais les personnes du bus m’ont dit gentiment que c’était toujours comme ça qu’ils faisaient à chaque fois payer les touristes sinon ils les laissaient pas passer. C’est soi disant pour protéger la zone archéologique (qu’on a pas vue).

Arrivé au village de Corozal

Le minibus nous a ensuite laissé au milieu du village de Corozal, delà on a pris la direction de la rivière pour trouver une barque pour passer de l’autre coté (au Guatemala). En chemin il faut s’arrêter au bureau de l’immigration mexicaine pour ce faire tamponner le passeport pour prouver notre sortie du territoire. Et en même temps on a la joie de payer une taxe de sortie d’un montant de 294 pesos (16,13 euros) chacun. Si vous restait moins d’une semaine au Mexique vous n’avez pas à payer cette taxe, et si vous sortez du territoire par avion elle est comprise dans votre ticket.

Une fois notre tampon en poche on a pris la direction de l’embarcadère à la recherche d’une barque, pour passer au Guatemala.

Nous on l’a fait à pied, mais à la descente du minibus vous pouvez prendre un taxi jusqu’à l’immigration et après aller à pied jusqu’à l’embarcadère qui est à coté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Passage de la frontière

Pour trouver l’embarcadère il suffit de suivre les panneaux ou de demander aux gens. Si vous y aller à pied comme nous, des personnes s’arrêterons à moto, pour vous proposer de traverser. Mais les prix n’étaient pas intéressants, le moins cher qu’on nous est proposé est de 40 pesos par personne donc on a logiquement refusé.

Je suis parti me renseigner à l’agence des barques qui paraissait officiel est on m’a proposé de traverser pour 400 pesos! La dame m’a dit que le nombre de personnes ne comptait pas, que c’était à la barque! la conversation suivante a suivi:

_400 pesos juste pour passer de l’autre coté? Les prix pratiquaient sont normalement de 20 pesos. On veut juste passé en face et après on va se débrouiller pour prendre un colectivo nous même.

_ Tu veux aller à la Tecnica? (par ce qu’apparemment il y a plusieurs endroits où on peut arriver en barque)

_Je sais pas, je veux juste aller en face

_Ok pour 25 pesos par personne et vous partez tout de suite

_Ok, merci.

Et là on s’attendait à monter dans une barque avec le groupe de touristes qui étaient là. Mais en fait non. On a eu droit à notre petite barque privée rien que pour nous 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 En route pour Flores

Une fois à la station frontière la Tecnica j’ai acheté un ticket de minibus pour aller jusqu’à Flores pour 100 pesos (environ 5,48 euros). En fait c’était 60 quetzales la monnaie du Guatemala mais comme on en avait pas j’ai demandé à payer en pesos.

Et là surprise dans le minibus on s’est retrouvé avec des touristes qui avaient payé le transport complet par une agence à Palenque! Vous savez le transport complet de Palenque à Flores qui coute 350 pesos!  Risa et moi on était les seules de tous ce minibus à être venu par nous même, tout le reste ont payé le prix fort. D’ailleurs ça à pas loupé il y a un Allemand qui nous à demander:

_Vous êtes venu par vous même?

_Oui

_Combien ça vous a coûter?

_ Attends voir. 100 pesos de Palenque à la frontière + 15 pesos de taxe pour traverser un village + 25 pour la barque + 100 pour le minibus de maintenant pour aller à Flores comme vous. Donc ça fait 240 pesos (environ 13,37 euros)! Mais on a dû quand même marcher un peu du minibus jusqu’à la barque pour ne pas payer un taxi.

Il était dégouté.

_Et toi tu as payé 350 pesos ( environ19,40 euros)?

_Oui, mais de toute façon ça reviens pratiquement au même prix ça change pas grand choses (la bonne réponse de mauvaise foi).

Et il est parti, fin de la conversation.

Ca revient quand même à 1/3  moins cher. Et à force des petites économies comme celle là, ça fait pas mal d’argent. En plus le résultat est le même on arrive à destination. Nous on s’est débrouillé par nous mêmes et on y a pris du plaisir à le faire, à demander, à chercher à comparer etc… On n’a pas fait nos riches à prendre un pack tout inclus. Et après ils font style: « On est des voyageurs en sac à dos » et ils savent même pas passer une frontière par eux mêmes c’est désolant.

Sur la route en chemin pour Flores le minibus s’est arrêté à un bureau d’immigration pour faire tamponner nos passeports par un agent du Guatemala et aussi pour payer une taxe d’entrée de 40 quetzales (environ 3,77 euros).

Ensuite on a repris la route et on a crevé la roue du minibus 2 fois. A la vue d’un garage le chauffeur s’est arrêté faire réparer les roues crevées parce qu’il n’en restait plus de rechange.

La première moitié de la route entre la Technica (frontière Guatemaltese) et Flores est très mauvaise, en terre et avec plein de trou. On est secoué dans tous les sens pendant environ deux heures et demie et puis une fois sur la partie goudronnée ça va nettement mieux.

Finalement après être parti de bonne heure le matin depuis Palenque nous somme arrivée à Flores aux alentours de 17H.

Notre aventure au Guatemala peut commencer!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 



Booking.com

A propos de l'auteur

Bonjour à tous je suis Marco l'auteur de ce blog de voyage. J'espère que vous prenez plaisir à suivre mes aventures que je suis heureux de partager avec vous. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à m'écrire un message par la case contact si vous avez des questions, ou simplement si vous voulez vous exprimer. Rejoignez la page Facebook voyageravecmoi pour suivre mon tour du monde en direct.

Nombre d'entrées : 144

Commentaires (10)

  • Carnet Solidaire

    Bonjour Marco, merci pour ces précisions et information.

    Leur de mon voyage au Guatemala, j’avais testé le passage par le Belize à l’aller. Ayant vécu au Mexique à 2 heure de la frontière bélizienne, c’était le chemin le plus rapide. Par contre c’est un accès assez onéreux car il faut s’acquitter des droits d’entrée au Belize (environ $ 37,5 belize de taxe de douane soit environ 15 euros).

    Au retour, pour éviter d’avoir à payer une nouvelle fois les droits d’entrée au Belize, j’ai donc décidé de rejoindre Palenque par Corozal. Bon j’avoue ne mettre jamais posé la question de faire ce trajet par mes propres moyens, vu que ma priorité était d’arriver au plus vite chez moi par obligation professionnelle. Et puis j’avais bien négocier avec le tour opérateur qui m’avait vendu le passage à 150 quetzal (environ 15 euros).

    Par contre tout comme toi, j’ai été halluciné par la « taxe » imposée par les ejidatarios de la communauté de Corozal. Travaillant avec diverses ONG locales sur les thématiques environnementales et touristique avec les communautés de la Péninsule du Yucatán, j’ai trouvé ce principe de « taxe environnementale » totalement injustifiée.

    Ayant mon titre de séjour et presque pas d’accent, ils ne m’ont pas considéré comme un touriste et ne m’ont pas demandé de payer cette taxe. J’en ai profité pour discuter avec eux sur l’utilisation de cette taxe afin de connaitre son réel impact sur la conservation de la forêt Lacandona. J’en ai très vite conclut que cela ressemblait plus à un racket pour touriste qu’un vrai projet de conservation. Et d’ailleurs pourquoi faire payer des touristes qui n’ont même pas pu profiter du site de conservation ? où et la vraie valeur sociale et environnementale de ce projet ? J’ai cherché le contact de l’organisation en charge de ce « projet » et finalement je n’ai rien trouvé sur place…

    En rentrant, je suis allé voir quelques collègues travaillant dans diverses administrations de la zone afin d’obtenir un peu plus d’information quant à ce projet et la communauté de Corozal. Ce que j’ai appris, c’est que même les administrations n’étaient pas au courant de ce projet, car elles avaient très souvent des problèmes de relation avec ces communautés parfois très « agitées ».

    Ces communautés se font du tort en imposant ce genre de « taxe » contre les touristes, mais je conseil à tous les voyageurs de lâcher ces 15 pesos (< 2 €) pour ne pas avoir de problème. Et puis au final, le Belize m'a aussi demandé de payer une taxe de 15 € juste le temps de traverser son territoire pour rejoindre le Guatemala. Et pour ceux qui ont l'habitude de passer par les USA lors de leurs voyages en Amérique Latine, il nous faut maintenant payer l'ESTA de $14 US juste pour transiter dans leurs aéroports…

    Le racket des touristes existe donc à tous les niveaux.

    Répondre
  • Marco

    Bonjour Carnet Solidaire,

    Merci pour ton message.
    Passer par le Belize pour aller au Mexique ça revient assez cher, 15 euros justes pour traverser le pays c’est un peu abusé quand même. Je m’étais renseigné quand j’étais à Playa del Carmen et du coup on a décidé de passé par Corozal et comme ça on profité aussi de Palenque 🙂
    Pour la « taxe » imposée par les ejidatarios de la communauté de Corozal c’est assez spécial. Ca fait un peu racket organisé comme tu le dis. C’est bizarre qu’il n’y ait que les touristes qui payent et en plus on ne sait pas pourquoi. Mais bon si on veut passe faut payer.
    Eux ils m’ont dit que c’est pour la préservation du site, mais bon ils disent ce qui veulent.
    Pour L’ESTA aussi encore une taxe.
    En ce moment il faut croire qu’ils sortent une nouvelle taxe tous les jours 🙁
    J’ai encore payé une taxe aujourd’hui de 550 pesos (PHP) environ 9 euros de taxe de terminale d’aéroport pour un vol international depuis Manille. Et la veille une autre de Puerto Princessa à Manille de taxe de vols intérieure de 100 pesos (1,66 euro).
    Ca n’arrête pas, si ça continue on payera peut être bientôt une taxe pour sortir de France notre propre pays 🙁

    Répondre
  • Jams

    Bonjour, merci pour ces infos,
    Petite question : pourquoi ne passer par El Ceibo qui paraît être plus en ligne droite entre palenque et flores ?
    Nous y serons dans pas longtemps avec nos deux enfants et se demandons aussi pas ou passer (pour l’heure nous sommes à carthagene et cherchons le moyen le moins cher et pas trop long pour rejoindre le Mexique ou le Guatemala …. Et c’est pas évident )
    À bientôt

    Répondre
  • Marco

    Bonjour Jams,
    Je ne connais pas El Ceibo c’est la première fois que j’en entends parler donc je ne sais pas.
    Quand j’étais à Palenque j’ai demandé aux agences et aux locaux et pour aller de Palenque à Flores tous disent qu’il faut passer par Corozal.
    On peut passer aussi par Benemerito de las Americas mais apparemment la frontière serait un peu dangereuse et pas du tout touristique. Par contre pour aller directement à Guatemala City c’est plus court.

    Pour rejoindre le Guatemala ou le Mexique depuis la Colombie c’est une sacrée épreuve.

    Alors le plus facile est de prendre un avion de la compagnie low coast spirit Airlines de Carthagène jusqu’à Fort Lauderdale en Floride. Et de Fort Lauderdale toujours avec spirit Airlines vous pouvait aller à Guatemala City ou au Mexique.
    Attention comme vous allez passer par les USA il faut faire une demande d’ESTA par internet qui coute dans les 14 US dollars et est valables 2 ans.

    Il se peut aussi que pour rentrer au Guatemala ou au Mexique ils vous demandent un billet d’avion de sortie pour cela vous pouvez soit faire un faux ou soit faire une réservation d’un billet d’avion et ne pas le payer. Comme par exemple quand on réserve sur American Airlines on peut imprimer la demande de réservations et on a 24H pour payer, si on ne paye pas la réservation s’annule automatiquement (au bout de 24H) mais au moins on à un billet à présenter au cas ou.

    Après il y a aussi une autre solution mais elle est bien galère. C’est de passer de la Colombie au Panama et après remonter jusqu’au Guatemala en traversant l’Amérique centrale. Mais Le passage jusqu’au Panama se fait en bateau et la traverser est assez longue et difficile.

    Moi pour aller de Guatemala city jusqu’à Carthagène j’ai utilisé spirit airline en passant par Fort Lauderdale est ça c’est très bien passé. http://www.spirit.com allez jetez un coup d’œil les prix sont parfois très intéressant.

    J’espère que ça pourra vous aider, bonne route.

    Répondre
  • Manon

    Bonjour, j’aimerais traverser la frontière depuis Palanque pour aller à Flores, avez vous des noms d’agence à me donner pour traverser la frontière ? Merci beaucoup !

    Répondre
    • Marco

      Bonjour Manon, comme vous avez pu le voir dans l’article je ne suis pas passé par une agence pour passer la frontière. Donc je ne peux pas vous en conseiller une. Mais ne vous inquiétez pas dans la rue principale de Palenque il y a plusieurs agences qui vous proposeront le trajet. Vous pouvez aller toutes les voir et comparer les prix pour savoir laquelle et la moins chère et celles qui paraissent sérieuses. Vous pouvez aussi demander conseil à votre hôtel.
      Bon courage et vous allez voir traverser la frontière du Mexique au Guatemala sur une barque c’est magique. Par contre une fois la rivière traversé le trajet en minivan est assez fastidieux parce que qu’il passe par une route non goudronnée et remplis de troues. Bon courage
      Marco Articles récents…Mitad del Mundo / On a marché sur la ligne imaginaire de l’Equateur!My Profile

      Répondre
      • Antoine

        Bonjour Marco,

        merci pour tes conseils concernant ce passage de frontière. Petite question, je fais le chemin inverse et je n’ai pas eu de retour concernant celui-ci. Sais tu si c’est le même principe (tu trouves un colectivo de flores jusqu’à la Technica puis traversée à corozal pour rejoindre ensuite palenque) ? est-ce autant réalisable que le chemin opposé ?

        Merci d’avance,

        Antoine

        Répondre
        • Marco

          Bonjour Antoine, Je pense que ça doit être faisable. Le mieux c’est de se renseigner directement à Flores. Je suis désolé de ne pas pouvoir t’aider mais comme je n’ai pas fait ce trajet « inverse » je ne sait pas, et je n’ai rien entendu dessus.

          Bon courage

          Répondre
  • Mary

    Hi there!
    Ravie d’être tombé sur ton site… Cela fais deux long jours que je cherche des conseils et détails pour aller à Tikal from Palenque… Solo voyageuse, je compte visiter beaucoup beaucoup d’endroits en très peu de temps avec « très peu » d’argent.
    Du coup j’ai juste quelques questions de précision concernant la traversé de la « frontera Corozal ».
    Pourrais tu me dire où as tu demandé pour un colectivo à Palenque ? Est ce que c’est plutôt facile à trouvé ? Sais tu si le bureau d’immigration ferme tôt ainsi que « l’agence des barques » ? Puis une fois traversé la rivière, est ce que c’est facile de trouver un second colectivo pour Flores ? Comment reconnait on ses « navettes » ? Une fois arrivé à Flores, êtes vous resté las bas pour la nuit ou avez vous pu monter jusqu’a Tikal le soir même ? Puis du coup, me vient à l’esprit de te demander si vous avez trouvé facilement un transport pour Tikal.

    Merci!!

    Mary

    Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Retour en haut de la page